Pour les Restos du Coeur, tout démarre un 14 octobre 1985 … Coluche lance un idée sur Europe 1 :

 » J’ai une petite idée comme ça. Si des fois y’a des marques qui m’entendent, si y’a des gens qui sont intéressés par sponsoriser une cantine gratuite qu’on pourrait commencer par faire à Paris… Nous on est prêts à aider une entreprise comme ça qui ferait un resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour ! « 

C’est en hiver 1985 que les premiers Restos du Coeur vont ouvrir à Paris ! Il va demander à Jean-Jacques Goldman de lui composer une chanson pour les Restos. Il ne lui faudra qu’une nuit pour composer la Chanson des Restos. C’est ainsi qu’avec les interprètes de la chanson des Restos, Coluche forme la première bande d’Enfoirés : Jean-Jacques Goldman, Yves Montand, Nathalie Baye, Michel Platini et Michel Drucker. Grâce à l’image de Coluche et de tous ses potes, les Restos du Cœur vont pouvoir avoir le soutien des médias et ainsi se faire reconnaître d’un très large public.

En janvier 1986, la première émission au profit des Restos sera présentée par Coluche.

 » C’est l’histoire d’un mec … y meurt …  » Le 16 juin 1986, Coluche nous quitte …

Les derniers solex seront mis en vente au profit des Restos en octobre 1988. C’est à la même période que la fameuse Loi Coluche sera votée : une réduction d’impôts sera accordée à tous les donneurs.

La première tournée des Enfoirés aura lieu en novembre 1989. Ce ne sera qu’en 1992 qu’une nouvelle soirée sera organisée par les Enfoirés. Désormais, ce sera un nouveau rendez-vous annuel au profit des Restos !

En 1999 et 2000, les Enfoirés repartent à nouveau sur les routes pour des tournées.

Presque 20 ans après le lancement de cette idée de Coluche, les Restos comptent de plus en plus de bénévoles, mais malheureusement, de plus en plus de repas servis ! Aussi, en 2003 un bilan de la cour des comptes à montré que 100% des dons étaient bien reversés aux Restos …

Site officiel des Restos du Coeur : www.restosducoeur.org

Site officiel des Enfoirés : www.enfoires.fr